La SODEC, le CAC et la ville de Québec appuient MÖ FILMS / MÖ FILMS receives support from SODEC, the CAC and Québec City!

By | 18 août 2017

*English follows

Juin 2017: Les réalisateurs et producteurs Mélanie Carrier et Olivier Higgins ont reçu l’appui de la SODEC, du Conseil des arts du Canada de même que la mesure d’aide au démarrage de productions cinématographiques de la ville de Québec pour développer leur long métrage documentaire « Ce que le monde porte en soi », dans le cadre duquel ils parcourront la planète pour documenter la première année d’école d’enfants issus de milieux fort contrastés.

SYNOPSIS

C’est la rentrée des classes dans quatre écoles, sur quatre continents. Dans les hauteurs himalayennes comme dans la mégalopole de Mexico, dans une campagne d’Afrique du Sud comme dans un quartier multiethnique de Montréal. Une première marche vers l’école ou un premier autobus, une première récréation et un premier goûter avec des enfants que l’on ne connaît pas. Puis s’installent une routine, des règles et de la discipline, des devoirs à la maison, des fous rires dans le corridor. Des débordements et une première réprimande, des victoires et des déceptions, des examens et enfin, enfin, les vacances… Ce que le monde porte en soi nous entraîne dans le quotidien et l’univers de quatre enfants issus de milieux fort contrastés, qui vivent, chacun à leur façon, leur première année d’école. Cette année charnière où le monde de la lecture et de l’écriture s’ouvrent à nous. Cette année remplie de promesses et de désillusions. Que ce soit à la maison dans l’intimité familiale, à l’école dans le silence d’un exercice de mathématiques ou encore sur le chemin du retour, ce film porte un regard à la fois sensible et réfléchi sur notre rapport à l’éducation, et par le fait même sur notre façon de voir le monde.

*English

June 2017: Directors and film producers Mélanie Carrier and Olivier Higgins received support from the SODEC, the Canada Council for the Arts and Québec City to develop their feature-length documentary « Deep inside humanity », for which they will travel the world to document the first year of school for children living in very contrasting environment.

RESUME

It is back to school in four schools, on four continents. In the Himalayan heights as in the megalopolis of Mexico, in the countryside of Haïti as in a multiethnic district of Montreal. A first walk to the school or a first bus, a first recreation and a first snack with children that we do not know. Then is the set up of a routine: rules and discipline, homework, laughter in the corridor, a first reprimand, some victories and disappointments, examinations and finally, finally the holidays … Deep inside humanity draws us into the daily life and the universe of four children from very contrasting backgrounds who live, each in their own way, their first year of school; this pivotal year in which the world of reading and writing opens up to us. This year filled with promises and disappointments. Whether at home in family intimacy, at school in the silence of a math exercise or on the way home, this film takes a sensitive and thoughtful look at our relationship with education and at the same time to our way of seeing the world.